Printemps

Printemps d'espoirs en herbe,

ta beauté me console de tous mes chardons épineux

C'est le grand recommencement,

vert comme le vivant, tendre et resplendissant

Le passé se décompose,

les bourgeons explosent, je te vois et je te ressens

Fais-moi rire tous les jours,

j'ai fini de pleurer, le spectacle peut commencer


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SETTING